Monday, 14 May 2018

LE BAPE S'INTERROGE SUR CETTE LIGNE, QU'IMPORTE HQ ET LE GOUVERNEMENT VONT DE L'AVANT!


Le BAPE de la ligne de la ligne Chamouchouane Bout de l’ile. Un passage obligé difficile à avaler.



C’est par obligation que le projet de ligne 735,000 Volts de la Chamouchouane Bout de l’ile d’Hydro Québec a été soumis au BAPE. La loi sur la qualité de l’environnement l’exige pour tout projet majeur pouvant avoir un impact sur l’environnement. Les audiences ont donc débuté le 10 Novembre 2014. Le processus, s’il est respecté, cherche à consulter le public et émettre des recommandations qui peuvent ultérieurement servir à bonifier les projets qui y soumis et encourager ainsi une meilleure acceptation sociale des projets. Plus de 300 consultations ont eu lieu.


Dans Lanaudière les rencontres ne se sont pas bien déroulées. Les rencontres ont été très houleuses. Déjà, 6 préfets de MRC de la région et plusieurs députés, dont Nicolas Marceau s’opposaient fortement au projet.


Il y avait des interrogations en regard du tracé choisi et des nombreux impacts environnementaux des lignes 735 Kv. Il faut dire que Lanaudière est déjà traversée par la Laverendrye Duvernay et la Jacques Cartier Duvernay. Les citoyens savaient donc à quoi s’attendre d’Hydro Québec et ses méthodes. Les attentes de la population étaient élevées lors de l’attente du rapport final du BAPE et tous espéraient que les recommandations émises seraient suivies par le Gouvernement et Hydro Québec.

Le 19 mars 2015, le commissaire chargé du projet remet son rapport.



M. Pierre Baril Président du BAPE écrit ceci :

‘’ La commission d’enquête a examiné le projet dans une perspective de développement durable. À cet égard, elle soumet à l’attention des instances décisionnelles concernées divers éléments qui nécessitent une réflexion et des actions avant l’émission éventuelle des autorisations gouvernementales. ‘’

Le commissaire en charge M. Michel Germain propose ceci :

‘’ Au terme de son analyse et après examen de l’information recueillie au cours de l’audience publique et de son enquête, la commission d’enquête estime que l’examen environnemental du projet de ligne à 735 kV de la Chamouchouane–Bout-de-l’Île, du Saguenay–Lac-Saint-Jean à Montréal, réalisé en vertu de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, devrait faire l’objet d’une pause, le temps que l’information supplémentaire soit acquise, d’autant plus que le promoteur dispose d’une marge de manœuvre.’’

Des avis et constats sont émis. Plusieurs sont considérés comme importants pour la population de Lanaudière bien que le rôle du BAPE ne soit même pas de vérifier la validité des documents soumis par Hydro Québec pas plus que ce n’est le cas du MDDELC avant d’émettre des certificats d’autorisation…


Par la suite, le Gouvernement du Québec choisi de faire fi de tous les avis et recommandations et décide d’aller de l’avant…. Quand même!

A suivre….




No comments:

Post a comment